Extrait de " LES BELLES LETTRES ENSANGLANTEES "

                                                                                                                                                                                                               

      Pour commander ce livre veuillez effectuer un virement avec la mention "LES BELLES Lettres.." de € 23,00 (frais de port inclus) au compte CCP Luxembourg N° LU38 1111 0385 2718 0000  Code BIC CCPLLULL  ou en émettant un chèque à l'ordre de Angela BOERES-VETTOR , 14 rue des Champs, L-1323 LUXEMBOURG 

 

 

   

   

       Les gyrophares des voitures de police clignotent dans le parc. Les membres de la  police scientifique sont à pied d’œuvre

      Au  bas de l’escalier en colimaçon, Rosa Orlando ressemble étrangement à une poupée de chiffon. Le corps disloqué, une jambe tordue sous elle, l’autre allongée et la tête inclinée. Sous le mauvais éclairage, le sang à une commissure de sa bouche  semble figé, mais il n’a pas encore viré au noir.

     Un   cordon  d’agents retient le personnel et les clients de l’hôtel. Alertés par le tintamarre et l’affreuse nouvelle, ils se sont agglutinés qui, dans l'espace du bar qui, dans la bibliothèque avoisinant cet escalier.

    Le Dr Pelletier, affairé auprès de Rosa, lui ferme ses yeux fixes et explique :

    - Sa nuque s’est fracassée sur le tranchant de la troisième marche. Cela a dû se passer  aux alentours d’une heure du matin, voire un peu plus.

   La commissaire s’adresse aux personnes présentes 

   - Vos témoignages  nous en  apprendront un peu plus sur sa mort. Certains d’entre vous ont entendu sa chute et son cri, ajoute Laure qui ne parvient pas à détacher son   regard  du  visage blafard de la jeune femme. Repoussant sa mèche rebelle, elle reprend :

    - Deux jeunes femmes sont mortes ici dans d’étranges circonstances, et ce, dans un court laps de temps. Concernant cette chute, nous nous efforcerons d’établir s’il s’agit   d’un accident ou d’un acte criminel et pour cela, nous devrons procéder à de nouveaux interrogatoires…